Forum Alfa Romeo Alfetta/ 75 & dérivées Transaxales

Le forum des Alfa Romeo Alfetta Berlina/Alfetta GT-GTV/Giulietta/75/90/Zagato ES30/RZ30/ Alfa Seî 2500-6C et de la Berlina 2500 Seï-C De-Dion non Transaxales.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Alfetta GTAm

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Fifou_
Admin
avatar

Messages : 7286
Date d'inscription : 07/05/2008
Age : 42
Localisation : Puy-de-Dôme

MessageSujet: Alfetta GTAm   8/3/2012, 17:40

En 1976, il y a été construit (à priori) 25 coupés Alfetta GT pour l'Australie en 1976 avec le moteur 2.0 litres des Bertone GTAm (1985cm3, injection Spica et double allumage, 248cv).
En europe, ils étaient restés en version 2 carbus pour courir en groupe 2 rallyes (notamment conduite par Jean-Claude Andruet).

Je connaissais ce modèle en photos mais je ne savais pas du tout que le moteur était celui des coupés bertone GTAm ! Shocked
(source : alfaBB)





Il y a même eu quelques version à 2.0 litres 16 soupapes simple allumage (mais angle de soupapes étroit type GTAm), base sur le 1.3 litres 16 soupapes de certaines coupés GTA Junior, moteur fragile et pas assez développé.
Ces 16s ont été vite remplacé par les 2.0 Turbodelta.



Certaines berlines Alfetta ont aussi eu droit aux moteurs GTAm, mais aussi le 16 soupapes :



Collecteur d'échappement du 2.0 16 soupapes Autodelta :



_________________
"Pour être un bon pilote, il faut avoir un pied lourd et une tête légère" A.Vatanen

Lien premier post : http://alfaromeotransaxales.forumactif.info/presentation-vous-et-vos-voitures-f1/la-fifoumobile-alfa-75-turbo-evoluzione-t552.htm


Alfa 75 turbo Evoluzione n°245 1987, Alfa 75 turbo America 1989, Alfa 147 GTA 2003, Alfa Spider 1600 Junior 1977, Peugeot 106 Rallye 1.3 1994.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GTV thierry30

avatar

Messages : 6807
Date d'inscription : 02/05/2008
Age : 55
Localisation : nimes (30)

MessageSujet: Re: Alfetta GTAm   8/3/2012, 17:47



Merci Fifou


mais ou vas tu trouver tout ça


Thierry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
spidman

avatar

Messages : 4876
Date d'inscription : 30/08/2007
Age : 44
Localisation : bressuire/Cholet (79)

MessageSujet: Re: Alfetta GTAm   8/3/2012, 17:49

cheers

Merci pour cette page d'histoire (et je suis un amoureux dingue de photos d'ambiance d'époque Wink ).
Il serait intéressant de savoir ce que sont devenues ces autos aujourd'hui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.scuderia116.fr
SpecOmega

avatar

Messages : 1188
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 34
Localisation : Pas de Calais

MessageSujet: Re: Alfetta GTAm   8/3/2012, 17:54

Citation :
Merci Fifou

+1 Exclamation

Et pareil que Jérôme : j'adore ces photos d'époque Exclamation thumright

Impressionnantes ces ailes avant affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alfetta GTAm   8/3/2012, 18:03


Merci Fifou pour ce post super intéressant !! cheers

On en découvre tous les jours avec ALfa.

Aucune trace des moteurs 16 soupapes ?? Question Question

thumright
Revenir en haut Aller en bas
manugtalfa

avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 49
Localisation : 93

MessageSujet: Re: Alfetta GTAm   8/3/2012, 18:17

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-auto.com/automobiles-mythiques-exception/sectio
manugtalfa

avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 49
Localisation : 93

MessageSujet: Re: Alfetta GTAm   8/3/2012, 18:22

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-auto.com/automobiles-mythiques-exception/sectio
manugtalfa

avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 49
Localisation : 93

MessageSujet: Re: Alfetta GTAm   8/3/2012, 18:31





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-auto.com/automobiles-mythiques-exception/sectio
manugtalfa

avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 49
Localisation : 93

MessageSujet: Re: Alfetta GTAm   8/3/2012, 18:57

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-auto.com/automobiles-mythiques-exception/sectio
gtvweb

avatar

Messages : 1815
Date d'inscription : 26/01/2008
Localisation : dans le chaudron

MessageSujet: class !   8/3/2012, 19:36

sincerement bravo pour ces trouvailles...

le vert de l'alfa avec la pub 33... c'est d'un chic ! toute une epoque...



reste plus qu'a nous retrouver des futals pattes d'eph ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gtv116.free.fr
GT44

avatar

Messages : 1382
Date d'inscription : 10/03/2010
Age : 53
Localisation : la bredée (mi bretagne mi vendée)

MessageSujet: Re: Alfetta GTAm   8/3/2012, 19:41

gtvweb a écrit:
sincerement bravo pour ces trouvailles...

le vert de l'alfa avec la pub 33... c'est d'un chic ! toute une epoque...



reste plus qu'a nous retrouver des futals pattes d'eph ...

et dans des slips eminences Very Happy lol!
superbes les tofs d'epoques thumright
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GT44

avatar

Messages : 1382
Date d'inscription : 10/03/2010
Age : 53
Localisation : la bredée (mi bretagne mi vendée)

MessageSujet: Re: Alfetta GTAm   8/3/2012, 19:51



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ketre51

avatar

Messages : 415
Date d'inscription : 05/09/2009
Age : 35
Localisation : Saint-Memmie (Reims/Chalons) 51

MessageSujet: Re: Alfetta GTAm   8/3/2012, 20:12

Je dois avoir quelques photos de la version berline qui doivent trainer sur un DD…


J'adore le look, et j'avais songer a monter une pistarde sur une base de berline en prenant exemple sur le look..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diremas

avatar

Messages : 764
Date d'inscription : 28/07/2010
Age : 48
Localisation : Var

MessageSujet: Re: Alfetta GTAm   8/3/2012, 20:45

Merci Fifou pour ce post qui s'annonce très intéressant ! thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
manugtalfa

avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 49
Localisation : 93

MessageSujet: Re: Alfetta GTAm   8/3/2012, 21:18

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-auto.com/automobiles-mythiques-exception/sectio
Gatouille
Admin
avatar

Messages : 9802
Date d'inscription : 13/08/2007
Age : 51

MessageSujet: Re: Alfetta GTAm   8/3/2012, 21:20

Tout simplement une doc rare extraordinaire et des photos sympa thumright

Bravo Fifou

_________________
Une Alfetta berline pour la route et une BMW pour le circuit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GT44

avatar

Messages : 1382
Date d'inscription : 10/03/2010
Age : 53
Localisation : la bredée (mi bretagne mi vendée)

MessageSujet: Re: Alfetta GTAm   8/3/2012, 21:31

LA largeur des jantes Shocked affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
manugtalfa

avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 49
Localisation : 93

MessageSujet: Re: Alfetta GTAm   8/3/2012, 21:35

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-auto.com/automobiles-mythiques-exception/sectio
barchetta087

avatar

Messages : 1802
Date d'inscription : 16/06/2008

MessageSujet: Re: Alfetta GTAm   8/3/2012, 21:50

manugtalfa a écrit:

Celle là est une réplique de Turbodelta.

L'originale est visible là : http://alfaromeotransaxales.forumactif.info/t7048-gtv-turbodelta-gr-iv

depuis elle a été complérement déshabillée et envoyée en carrosserie.

Le remontage viens de commencer, elle est magnifique thumleft

il faut que je fasse quelques nouvelles photos

Stéphane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
manugtalfa

avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 49
Localisation : 93

MessageSujet: Re: Alfetta GTAm   8/3/2012, 22:16

copie coller du lien http://jc.andruet.free.fr/a-1975.html
Saison 1975

C'est au volant d'une Stratos usine (TO L80931) et avec Yves Jouanny (le fils du restaurateur d'Entraigues), que Jean-Claude Andruet prenait part au rallye Monte Carlo du 15 au 24 janvier. Pénalisé de 50 secondes à Gap pour excès de vitesse, il sortait de la route dans la deuxième ES, après avoir signé le quatrième temps de la première Spéciale.

Après deux saisons chez Lancia, Jean-Claude Andruet, nouvelle recrue Autodelta, se présentait au départ du rallye Costa Brava (14-16 février) au volant d'une Alfa Roméo GTV 2 litres de 200CV (MI V76019) et retrouvait Biche pour l'occasion. Comptant pour le championnat d'Europe, l'épreuve avait attiré Fiat (Bachelli et Verini), Opel (Rohrl), Renault Espagne (Pradera), Alfa Roméo (Andruet et Ballestrieri), ainsi que Claude Haldi (Porsche), Zanini et Canellas (Seat)... Les pilotes Fiat prenaient le commandement devant les Alfa dès le départ. Haldi abandonnait rapidement, devançant de peu Ballestrieri, puis Canellas, tandis que Rohrl et Bachelli étaient retardés. Verini précédait Andruet et Pradera. Mais à cinq spéciales de l'arrivée, le filtre à huile de l'Alfa stoppait Andruet, laissant le champ libre à Pradera derrière Verini.

Engagés de dernière minute au critérium Neige et Glace les 22 et 23 février, le tandem Andruet-Biche ne disposait que d'un mulet (MI V63301), plus lourd et moins puissant que la voiture de course. Mais face à la berlinette de J. Henry, la X1/9 de Darniche, l'A310 de Thérier ou les R17 de Nicolas et Piot, ce handicap compliquait les choses. Une crevaison dans le premier tour reléguait Jean-Claude à presque 4 minutes de Henry. Andruet, au fil des épreuves, refaisait une partie de son retard, et terminait quatrième, derrière Henry, Darniche et Nicolas, et remportait le groupe 2.

Retrouvant leur voiture du Costa Brava (MI V76019) au rallye Stuttgart Lyon Charbonnières du 6 au 8 mars, Andruet-Biche espéraient mieux que la seule victoire de groupe. Et l'issue de la première étape allait leur donnait raison: ils étaient en tête, malgré un terrain peu favorable, (ils avaient même disputé la première ES sans notes, oubliées à l'hôtel) devant J. Henry, Bachelli et Darniche. Dès le début de la seconde étape, Ils échappaient de justesse à une pénalité après le remplacement de l'échappement, puis des pneus inadaptés contraignaient Andruet à ne pas attaquer... en début de spéciale. Hélas, une touchette sur une pierre entraîna crevaison et bris de jante. En tentant de rejoindre l'arrivée, direction desserrée par les vibration, Andruet sortait de la route et abandonnait.

Disputé du 21 au 23 mars, sous la neige et sur la glace, le rallye Firestone, en Espagne, regroupait les même prétendants qu'au Costa Brava. Si Verini s'accrochait à la première place, tandis que Bachelli avait déjà abandonné, Andruet signait une série de temps scratch avant d'abandonner lui aussi, suite à la rupture de sa transmission.

C'était encore des problèmes mécaniques qui retardaient Andruet-Biche au rallye de l'Ile d'Elbe du 17 au 19 avril. Menant la course devant trois autres GTV, Jean-Claude achevait la première étape en tête. Mais dès le début de la seconde, son Alfetta (MI V85555) connaissait des problèmes électriques qui le reléguaient loin au classement. Il refaisait une partie de son retard et terminait le rallye à la quatrième place, derrière Ballestrieri, vainqueur après les abandons de Verini et Bachelli. Pittoni offrait le doublé à Alfa Roméo devant la Fiat de Cambiagghi.

Temps pluvieux aux Coupes de Spa le 3 mai. Il n'en fallait pas plus pour qu'Andruet, au volant d'une Alfa Roméo 2000 GTV qu'il partageait avec Spartaco Dini, ofrre au public un spectacle digne de ce nom. Et l'équipage de la numéro 33 venait s'intercaler au beau milieu des division 4, prenant une superbe quatrième place au classement général, vainqueur en division 3.

Le lendemain, c'est avec Ballot Léna qu'Andruet participait aux 1000 kms de Spa, sur une Porsche Carrera. Qualifiés en vingt septième position, soit sixième des GT, ils remontaient en tête, quatrième au général, quand Ballot connaissait un problème lors d'un arrêt au stand lui faisant perdre plus de deux minutes. C'était ensuite un panneautage peu explicite qui amenait Andruet à laisser passer la Porsche de Béguin-Haldi. Ils finissaient second du GT, pour six dixièmes et cinquième au général.

Andruet effectuait un petit retour en course de côte à Saint Antonin, le 8 mai, au volant de son Alfa groupe 2 (MI V76018). Opposé à G. Fréquelin (BMW), il signait le meilleur temps du groupe aux essais sous la pluie. En course, si la pluie cessait, l'humidité incitait Jean-Claude à conserver les pneus des essais. Il remportait le groupe, trois dixièmes devant Fréquelin, finissant quatrième au général.





Le 11 mai, à la ronde Limousine, Andruet abandonnait de nouveau: le moteur de l'Alfa cassait après seulement onze kilomètres de course.

La ronde de la première terre, le 18 mai, s'effectuait en parcours secret. Des notes remises par l'organisateur juste avant le départ, un tour de reconnaissance, et deux ES à parcourir cinq fois, soit environ cent vingt kilomètres de spéciales. Hormis Andruet-Biche, sur l'Alfa (MI V76018), il fallait compter sur Nicolas (R17) pour animer les débats. Jean-Claude dominait le début de course, quand une sortie de piste le reléguait à la quatrième place. Dans un festival de glissades, il ramenait son Alfa en seconde position, derrière Nicolas, et devant Pagani (Buggy) et Tchine (Opel Ascona). Trois pilotes portèrent réclamation contre Andruet parce qu'il avait été poussé par des spectateurs dans le parc fermé. La réclamation fut rejetée par l'organisateur...




Reprenant le tracé d'une spéciale du rallye des Cévennes, la course de côte de Montdardier, les 24 et 25 mai, avait attiré Andruet, pour effectuer des essais avec l'Alfa. Essais concluants puisque favori logique, il remportait le groupe 2 haut la main, se classant huitième au général.

Les choses étaient moins faciles au critérium Alpin les 31mai et premier juin, puisque l'épreuve comptait pour le championnat d'Europe. Henry, Nicolas (Alpine), Verini, Darniche (Fiat) avaient fait le déplacement, auxquels il fallait bien sûr ajouter Vincent, Mouton, Lunel, Ravot, Mas... Andruet et Biche partaient prudemment, laissant Nicolas et Henry s'expliquer devant. Hélas, après avoir signé le meilleur temps dans la cinquième spéciale, Andruet abandonnait, le moteur de sa voiture ayant rendu l'âme.

A la ronde Cévenole les 7 et 8 juin, Andruet partait pour battre le record de Thérier: moins de 26 minutes. Aux essais, une touchette l'en empêchait et il devait se contenter du troisième temps. En course, il ne put effectuer que le premier kilomètre du premier tour avant d'abandonner, moteur cassé.

24 heures du Mans 14-15 juin

Les 21 et 22 juin, nouvelle confrontation au rallye d'Antibes entre Nicolas, Henry (Alpine 1800) et Andruet, auxquels venaient se mêler Ravot, Mouton (Alpine), Lunel, Bondil, Gardavot (Porsche) et Clarr (Opel), Chasseuil... Bien que dominée par les berlinettes, l'Alfa n'abdiquait pas, puisqu'Andruet était troisième au général. Lors de la huitième ES, après avoir signé trois seconds temps derrière Henry, Andruet glissait sur des graviers et tapait le rocher.

Jean-Claude Andruet retrouvait Spartaco Dini et la GTV 2000 aux 24 heures de Spa les 26 et 27 juillet. L'usine qui visait la Coupe du Roi, avait engagé un bataillon de voitures pour Pooky, Ballot Léna, Litrico... Toujours aux avant-postes derrière les intouchables BMW 30 CSL, c'est Ballot Léna qui menait le bal des italiennes, avant d'abandonner en panne d'essence sur le circuit. Andruet reprenait le flambeau et terminait à la quatrième place, sans avoir résisté au retour de la Ford Capri de Blackburn, les consignes étant claires, et la Coupe du Roi assurée.

rallye San Martino 28-30 août

Course du championnat d'Europe tourisme sur le circuit d'Imola le 14 septembre, où, associé à Litrico sur une GTV 2000, Andruet prenait la sixième place.

Quinze jours plus tard, le 28 septembre, c'est avec Ballot Léna qu'Andruet participait aux 6 heures de Monza. Longtemps quatrième, puis troisième aux dépends de Schickentanz (abandon), la Porsche Carrera des français accédait à la seconde position avant d'abandonner.

L'Alfa 33 TT 12 "Stradale" dont disposait Andruet au troisième Giro d'Italie du 12 au 17 octobre était un châssis de 33 TT 12 mu par le V8 3 litres de la Montréal porté à 380 CV. De quoi faire face aux deux Lancia Stratos turbo de Munari et Pinto, à celle de Facetti (24 soupapes), à la Fiat Abarth 031 de Pianta... Les Stratos marquaient leur territoire dès le début de l'épreuve, Andruet intercalant son Alfa à la troisième place. Mais victimes de leurs boites de vitesses, les Lancia officielles laissaient le champ libre à Andruet. La fête ne durait cependant pas, puisque le moteur de l'Alfa rendait l'âme, contraignant Jean-Claude à un nouvel abandon. Et c'est Pianta, sur le prototype 031 qui remportait la course.

Autre tour... que le Tour de Corse les 8 et 9 novembre. Sur le papier, l'Alfa (MI V85167) d'Andruet, de nouveau associé à Yves Jouanny, ne pouvait rivaliser avec les Stratos de Munari, Darniche et Pinto, pas plus qu'avec les Alpine de Thérier et Vincent (A310) et Nicolas, Larrousse, Henry et Manzagol (A 110 1800), même s'il disposait d'un moteur évolué à 16 soupapes. A l'issue de la première ES, la logique était respectée, puisque Munari pointait en tête devant Darniche. Il fallait tout le talent d'Andruet pour glisser sa groupe 2 en troisième position, devant Nicolas ! Larrousse et Thérier n'étaient déjà plus là. Mais Andruet prenait 4 minutes de pénalité pour avance, puis perdait 3 minutes dans un tête à queue. A Ajaccio il pointait en troisième place. Il entamait alors un festival, signant les meilleurs chronos des deux premières ES de la seconde étape sous la pluie. Il réalisait l'exploit de ramener son Alfa groupe 2 à la troisième place au général, derrière une Stratos et une berlinette 1800 ! Malgré 7 minutes perdues...

Toujours sur une Alfa GTV 2 litres au rallye du Var les 29 et 30 novembre, (il avait été envisagé par Autodelta d'engager le nouvelle 3 litres) Andruet faisait une fois de plus étalage de tout son talent. Il remportait 3 des 4 premiers chronos, n'en concédant qu'un à Henry et sa berlinette 1800. Il achevait la première étape en solide leader, devant Darniche (Stratos), Manzagol et Henry (A110 1800). Après quelques soucis électriques en début de seconde étape, la boite de vitesses de l'Alfa restait bloquée et contraignait Jean-Claude à l'abandon.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-auto.com/automobiles-mythiques-exception/sectio
manugtalfa

avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 49
Localisation : 93

MessageSujet: Re: Alfetta GTAm   8/3/2012, 22:31

Saison 1976


Pas de Renault-Alpine officielles au rallye de Monte Carlo du 17 au 24 janvier, mais une armada de voitures privées pour contrer les Stratos de Munari, Waldegaard, Darniche et Pinto, les Fiat de Verini, Alen et Cambiaghi, les Escort de Makinen et Clark. Ces indépendants avaient pour noms Andruet-Jouanny (A310 Philips), Thérier et Henry (A310 Christine Laure), M.C. Beaumont (A310 Elf) et Nicolas (A310 concessionnaires). Munari, comme prévu, s'imposait d'entrée devant, surprise, un Andruet très en forme. Au terme du parcours de classement, Munari était en tête, devant Waldegaard et Andruet. Le parcours commun s'engageait bien pour les Lancia, favorisées par un temps clément et sec. C'est toujours Munari qui pointait en tête dès le première ES. Mais dans la seconde, Andruet refaisait parler de lui en s'imposant. Légèrement en retrait dans la troisième, il attaquait et sortait. Posée sur un talus, Yves Jouanny devait courir chercher du renfort pour remettre la voiture sur la route. 5 minutes de perdues, et Andruet chutait à la quatorzième place au classement. Dans le Lautaret, il signait le quatrième temps. Mais sur le routier, surpris par une plaque de verglas, il tapait violemment un poteau électrique. Avec sept côtes cassées, il finissait le rallye à l'hôpital.

C'est au rallye Ouest Armor les 20 et 21 mars que débutait la nouvelle Alfa Roméo GTV 3 litres de Jean-Claude Andruet. A la place du "petit" quatre cylindres de 200/220 CV, on avait eu l'idée, chez Alfa Roméo de mettre dans le GTV le V8 3 litres de la Montréal. Avec 320/330 CV, le monstre allait pouvoir tenir tête aux Stratos... La voiture dont disposait Andruet à l'Armor avait déjà parcouru beaucoup de kilomètres d'essais. Cela ne l'empêchait nullement de réaliser les meilleurs temps des sept premières spéciales, avant qu'un cardan ne cède, mettant fin à une prestation que le public avait beaucoup apprécié.

Une semaine plus tard, au critérium de Touraine, face à la Stratos de Darniche, à la Toyota de Thérier, aux Alpine A 310 de Vincent et Henry, l'Alfetta 3 litres d'Andruet-Biche faisait encore figure d'épouvantail. Sur une boucle de 21 kilomètres à travers le vignoble Vouvrillon à parcourir 9 fois, Andruet prenait l'avantage dès le premier passage, malgré quelques problèmes au freinage ! Problèmes qui s'accentuaient dans le second tour, obligeant Jean-Claude à une gymnastique incommode. Mais comme à l'Armor, une semaine plus tôt, la transmission cassait, au grand regret des spectateurs.


Alfa Roméo, engagé par ailleurs en formule un, décidait après le critérium de Touraine de cesser son activité en rallies. Bien que son contrat allait jusqu'à la fin de la saison, Andruet n'avait plus de volant.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-auto.com/automobiles-mythiques-exception/sectio
manugtalfa

avatar

Messages : 130
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 49
Localisation : 93

MessageSujet: Re: Alfetta GTAm   9/3/2012, 12:19

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-auto.com/automobiles-mythiques-exception/sectio
Diremas

avatar

Messages : 764
Date d'inscription : 28/07/2010
Age : 48
Localisation : Var

MessageSujet: Re: Alfetta GTAm   9/3/2012, 13:01

Et oui dommage que ce se soit arrêter comme ça. C'était probablement le début d'une sacrément belle histoire..... Rolling Eyes
Bon le GTV6 a quand même drôlement fait briller Alfa Romeo mais avec la mécanique montreal, un titre devant les stratos, et pour fêter tout ça, une petite version de série, ça aurait magistral... I love you I love you I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeanmi



Messages : 9
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: Alfetta GTAm   2/5/2012, 21:31

J'ai pas souvenir d'un titre gagné par un coupé GTV6 équipé du V8 Montreal. Tous les préparateurs que je connais (Sodemo/Snobeck, Luigi, Gemma, etc...) ont utilisé le V6. Wink D'autre part, les GTV 2000 Turbodelta avaient des moteurs à 8 soupapes, en tout cas les versions que j'ai pu voir à l'époque. Le moteur des GTAM avait la partie arrière assez différente du fait de la boîte de vitesses accolée au moteur. Ceci dit, Alfa avait peut-être monté des moteurs à 16 soupapes sur les versions usines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walt
Admin
avatar

Messages : 10236
Date d'inscription : 20/11/2007

MessageSujet: Re: Alfetta GTAm   3/5/2012, 09:46

jeanmi a écrit:
J'ai pas souvenir d'un titre gagné par un coupé GTV6 équipé du V8 Montreal. Tous les préparateurs que je connais (Sodemo/Snobeck, Luigi, Gemma, etc...) ont utilisé le V6. Wink D'autre part, les GTV 2000 Turbodelta avaient des moteurs à 8 soupapes, en tout cas les versions que j'ai pu voir à l'époque. Le moteur des GTAM avait la partie arrière assez différente du fait de la boîte de vitesses accolée au moteur. Ceci dit, Alfa avait peut-être monté des moteurs à 16 soupapes sur les versions usines.

Forcément avec 2 ou 3 rallyes disputés la GTV V8 n'a pas eu le temps de faire ses preuves. Et les préparateurs que tu cites à part Luigi (qui œuvrait sur des BMW à l'époque) tous les autres n'existaient pas encore en 1976 !!! Et le groupe A ou production (pour Snobeck) ne permettait pas le genre de fantaisie comme le changement de moteur Wink

Pour ce qui est du moteur 16 soupapes, il n'était pas employé sur l'Alfetta GTV Gr.4 Turbodelta, mais sur la version atmosphérique Alfetta GT Gr2 !!! Smile

_________________
Pourvu que ça glisse
oo=v=oo
"Plus tu passes vite en virage et moins le danger dure longtemps !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Alfetta GTAm
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Alfetta GTAm
» Alfa Romeo Alfetta GTV Inox
» Celà semble une belle affaire alfetta berline
» Garage idéal
» Restauration d'une Giulietta et d'une Alfetta.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Alfa Romeo Alfetta/ 75 & dérivées Transaxales :: Le grand comptoir du bistrot-
Sauter vers: